Une histoire de famille

Le nom « Belgo » rend hommage aux grands-parents de Véronique Ménard. Ils ont dû quitter leur Belgique natale en 1943 pour s'établir à Sabrevois, alors que sévissait la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, Jeanne Van Herk épousera André Bernard et tous les deux deviendront propriétaires en 1963 d'une grande salle de réception, le « Club Belgo-Canadien », qui permettait aux nouveaux arrivants et à la population locale de se rassembler lors de divers événements festifs et sportifs. C'est aussi à cet endroit même que les Bernard ont créé un service de traiteur où le cochon braisé était cuit selon une technique belge ancestrale. C'est alors que le met devint grandement réputé dans la région.

historique-belgo-journal.jpg_crc=3852985
Entreprise locale

Actif dans le paysage johannais depuis 2009 déjà,le Resto Belgo, fondé par Robert Courville et Véronique Ménard, a su trouver une place de choix dans le cœur et les papilles des amateurs de restauration rapide de la région.